Hadith Qudsi : Le Prophète Salla lahu alayhi wa Salam et le rabbin

Publié le par Salam



undefined
Hadith : Allah empoignera la terre puis dira : Je suis le Souverain !


Rapporté par El-Bukhari , dans le livre de l'exégèse de la sourate " Ezzumar " : " Ils n'ont pas estimé Allah à Sa juste valeur

Adam nous a rapporté, d'après Chaïbâne , d'après Mansoûr , d'après Ibrahîm , d'après 'Ubaïda , d'après 'Abdullah qui a dit : Un rabbin est venu un jour chez le Prophète et lui a dit :

Ô Mohammed ! Nous lisons (dans la Pentateuque) qu'Allah place les cieux sur un de ces doigts, les deux terres sur un doigts, les arbres sur un doigt, l'eau et l'humidité du sol sur un doigt et toutes les autres créatures sur un autre doigt, en disant :

Je suis le Souverain !

Le Messager d'Allah se met alors à sourire au point que ses dents, apparurent, pour confirmer les dires du Rabbin, puis il récita ces versets :

 Ils n'ont pas estimé Allah comme il devrait l'être alors qu'au Jour de la résurrecion, il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront plés dans Sa (main) droite. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils Lui associent (Coran, 39, 67)



undefined


Charh du Hadith

Sa parole : Un rabbin parmi mes rabbins juifs est venu voir le Prophète ... C'est-à-dire un savant parmi les savants juifs.

El-Hâfedh Ibn Hadjar a dit : Je n'ai pa pu l'identifier.


El-Qâstalâni :

Certains savant ont argué de ce hadith pour affirmer que le Juifs sont parmi ceux qui font des similitudes entre Allah et les créatures, et ils soutiennent des choses qui indiquent la similitude. Or, il n'est pas dans les croyances des musulmans de soutenir de telles paroles, comme l'a estimé El-Khattâbi .

Celui-ci a dit en effet : Ce hadith a été rapporté par de nombreux traditionnistes d'après 'Abdellâh Ibn Mass'ûd , et d'après la voie de 'Ubaïda , mais sans mentionner sa parole : Pour confirmer les dires du rabbin.

Il se peut que le transmetteur ait confondu le sourire du Prophète par étonnement pour le mensonge du juif avec sa confirmation de ses dires, en croyant que cet éttonement était une confirmation de se qu'il disait, alors que ce n'est pas le cas.

El-Qurtubî a dit à ce sujet dans El-Mufhîm :

Le sourire du Prophète était dû à son étonnement devant l'ignorance du juif, et c'est pour cela qu'il a récité :

Ils n'ont pas estimé Allah à Sa juste mesure

El-Qastalani précise ensuite :

Cette version est la plus juste et la plus confirmée. Quant à l'ajout qui dit : Pour confirmer ses dires, il ne repose sur aucune preuve, et il fait partie des dires du transmetteur du hadith. Il est donc vain, car le Prophète ne confimer pas ce qui est impensable, puisque cet description d'Allah est impensable. En effet, si Allah possède une main, des doigts ou des organes, Il serait comme l'un d'entre nous et, auquel cas, Il serait impossible qu'Il soit un Dieu. Aussi, les paroles du juifs sont impensables et vaines.


...

Publié dans A-Hadith Qudssi

Commenter cet article