Hadith Qudsi : Allah aime Untel

Publié le par Salam



hadith : { Losque Allah aime un serviteur, Il appelle Gabriel, etc. }

Rapporté par El-Bukhâri dans le livre du début de la création, chapitre sur la mention des Anges.

Mohammed Ibn Salâm nous a rapporté d'après Makhled, d'après Ibn Djuraîdj, d'après Moussa Ibn 'Uqba,d'après Nâfa' qui a dit : 

« Abî Huraîra a dit :

« Le Prophète a dit : 


« Lorsque Allah aime un serviteur, Il appelle Gabriel et lui dit :  « Allah aime untel, aime-le ! ».

Gabriel l'aimera alors, puis il criera à l'adresse des habitants du ciel :  « Allah aime untel aimez-le !».

Les habitants du ciel l'aimeront alors, puis il lui sera fait de même sur terre ».



Commentaire du Hadith

Ennawaoui a dit :  

«
Les savants ont dit : « L'amour d'Allah pour Son serviteur consiste en Sa volonté de lui vouloir le bien, en Sa guidée, en les faveurs qu'Il lui accorde et en sa miséricorde envers lui.

Quant à son animosité pour lui, elle consiste en Sa volonté de la châtier, d'en faire un damné et autres. Pour ce qui est de l'amour de Gabriel et des anges, pour les enfants d'Adam, il est de deux sortes :

Le premier est de demander pardon pour eux, de faire leurs éloges et d'invoquer en leur faveur.

La deuxième, est celle qui est connu chez les êtres humains, dans son sens apparent, à savoir le penchant du coeur pour quelqu'un et le désir de le rencontrer. La cause de leur amour pour un serviteur, est le fait qu'il lui soit un adorateur et un amoureux d'Allah.

Quant au sens de l'expression « il lui sera fait la même chose sur terre », c'est-à-dire qu'il sera mis dans les coeurs des gens de l'amour et de la satisfaction pour cet homme; ce faisant, les coeurs pencheront vers lui et seront satisfait de lui.

Suhaïl Ibn Abî Sâleh a dit à ce sujet :  « Nous étions à 'Arafat, lorsque 'Umar Ubn 'Abde El-'Azîz passa près de nous. Tous les gens se levèrent alors et se mirent à le regarder.


J'ai dit alors :  « Ô père, je pense qu'Allah aime 'Umar Ibn 'Abdel 'Aziz !»

Il m'a répondu : « Et comment le sais-tu ?».

Je lui ai répondu : « D'après l'amour qu'il a dans les coeurs des gens».

Il m'a dit : « Tu as entendu alors Abû Huraîra rapporter un hadith du Prophète».

Et il cita le hadith pareil à ce celui de Djarîr d'après Suhaîl mentionné ici.

Publié dans A-Hadith Qudssi

Commenter cet article